Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

Lutte contre l'exclusion

Emmaüs est né il y a 66 ans pour trouver, avec les personnes victimes de phénomènes d’exclusion ou de pauvreté, les solutions qui leur permettent de redevenir acteur de leur vie. Mais, depuis l’origine Emmaüs est tout autant un mouvement de combat contre les inégalités, les injustices et les indignités.


Fidèle à la volonté de l’abbé Pierre, Emmaüs est devenu à la fois une fabrique d’innovations sociales continue et de solidarités pour aider des publics en situation de grande précarité et un front engagé et militant en faveur d’une société plus humaine et plus juste.


Au travers de ses 3 branches (Communautés/Action sociale et Logement/Economie solidaire), notre mouvement développe un éventail de solutions concrètes et adaptées aux différents besoins et attentes des personnes en situation de grande détresse sociale. Il lutte contre toutes les formes d’exclusion jusqu’aux plus contemporaines, tels que le malendettement, la précarité énergétique, numérique…


A la recherche de son indépendance économique pour préserver sa liberté de parole, Emmaüs est devenu précurseur en matière de développement durable et d’économie circulaire et acteur engagé
de l’économie sociale et solidaire. Emmaüs a fait de la collecte, du réemploi et de la revente d’objets usagés la base de son activité ; où comment donner une seconde vie aux objets pour offrir une nouvelle chance aux femmes et aux hommes mis en marge de la société.


Parallèlement, le mouvement milite pour la défense des droits et le respect de la dignité des sans voix (chômeurs longue durée, migrants, sortants de prison, gens du voyage, familles surendettées…) et s’élève contre toutes les tentatives de stigmatisations des personnes en situation de précarité. C’est le sens de nos interpellations politiques et de nos mobilisations.

Solidarités locales, régionales, nationales, internationales… Le fruit de l’activité des personnes accueillies est consacré en priorité à leur propre prise en charge et à la solidarité. Ainsi, le Mouvement Emmaüs promeut un modèle alternatif où le travail permet de se (re)construire tout en aidant les autres.